lundi 7 novembre 2016

Chau Doc: quelques scènes de rue

   Après notre virée avec Thien, nous rentrons trop tard pour déjeuner.
Quelques fruits frais feront l'affaire. Ce sera aussi l'occasion de flâner au marché.








   Ici, les journées commencent très tôt. Beaucoup sont à pied d'oeuvre dès 5h30 du matin.
Pas étonnant qu'en milieu d'après-midi la fatigue se fasse sentir.


   Nos pas nous mènent un peu au hasard des rues.
C'est incroyable ce qu'on peut transporter sur un cyclo-pousse!





  A Chau Doc, c'est un moyen de transport très utilisé.
Les voitures beaucoup moins. Celle-ci ne doit pas rouler souvent!


  Mais il y a également d'autres moyens de transport.



  Nous flânons le long de la rivière Bassac avant de rejoindre l'hôtel.







  Cette étape à Chau-Doc nous a plu pour la beauté de la nature, les villages sur pilotis et les maisons flottantes et surtout parce qu'il n'y a pas beaucoup de touristes.
  Demain, nous quittons le Vietnam pour rejoindre le Cambodge par bateau.



Les environs de Chau Doc en moto-taxi

  La veille nous avons contacté Thien, un chauffeur de moto-taxi qui parle un peu français.
Nous avons convenu ensemble du programme de la journée.
A 7h00, comme prévu, il nous attend à la porte de l'hôtel avec un collègue.

  Le trafic est beaucoup plus calme qu'à Saïgon et Thien est un conducteur prudent et intentionné.




  Nous traversons des paysages de rizières, ponctuées de cocotiers, avec au loin les montagnes.
 



Le premier objectif de la journée est la visite de la réserve d'oiseaux de Tra Su.
Nous embarquons d'abord sur une barque à moteur, puis une à rames.



 Une multitude d'oiseaux se fait alors entendre, mais tous ceux que nous voyons sont de la même espèce.



  Nous rentrons très rapidement, ce qui nous laisse une grande frustration et une interrogation. Y avait-il plusieurs circuits possibles de durée variable? Nous ne le saurons pas et nous quittons le lieu plutôt déçus.

  Mais la journée n'est pas finie. Thien nous propose de rejoindre le mont Sam par des chemins au travers des rizières qui, à cette saison, sont totalement inondées.



Certains passages sont si étroits et instables que nous devons descendre de la moto.



   



Maison sur pilotis





   Ces paysages nous enchantent, sans doute un de nos meilleurs souvenirs de ce voyage.

   Nous quittons ces petits chemins et regagnons la route pour accéder au mont Sam, qui, du haut de ses 230 mètres, nous offre une vue à 360° jusqu'au Cambodge et sur les rizières que nous venons de sillonner. C'est un lieu de pèlerinage pour les Vietnamiens.


   Au pied du mont Sam, une centaine de temples et pagodes ont été construits.
Nous visitons la pagode Tay An avec ses sculptures colorées et ses boiseries richement ouvragées, puis le temple de la déesse Chua Xu.

Pagode Tay An





    

Temple de la déesse Chua Xu




  Les rues sont bordées d'échoppes des marchands du temple qui vendent toutes sortes d'offrandes.



  Après cette matinée bien remplie, l'heure est venue de retourner à notre hôtel.


Maisons flottantes sur le Mékong



   Nous garderons de cette journée le souvenir d'une très belle rencontre.
Si vous cherchez un guide pour visiter les environs de Chau Doc, n'hésitez pas à contacter Thien au 0945833954.
Il est très sympa, ponctuel, conduit prudemment et parle un peu français.
Et laissez vous guider, il vous emmènera là où les agences ne vont pas forcément.