jeudi 6 juillet 2017

Début de journée improbable.

  Vonn, ponctuel, nous attend à la porte de l'hôtel dès 7h00.
  Le programme de la journée est la poursuite de la visite des temples pour le grand circuit.

  Quelques kilomètres après notre départ, Vonn stoppe son tuk-tuk, inquiet par la toux d'Alissis, toux qui le fatigue depuis des mois et que notre séjour à Saïgon et sa pollution a encore aggravée.
  Il propose de nous conduire chez un médecin traditionnel. Nous ne comprenons pas toutes ses explications, mais il est question de radio.
  Sans hésitation et poussés par la curiosité au sujet de ce "traditional doctor", nous acceptons aussitôt. Tant pis si nous voyons un peu moins de temples. Au moins, là nous croiserons moins de touristes!


Arrivée au cabinet médical



  Une pièce fait office de salle d'attente, de consultation, cabinet de radiologie et pharmacie.
Après avoir fait des offrandes à l'hôtel bouddhiste, Alissis rejoint les autres patients sur le tapis.
Les personnes qui accompagnent s'assoient sur le carrelage dans un autre coin de la pièce.



Arrive le moment de la radio.
Le médecin applique une feuille dans le dos d'Alissis qu'il laisse quelques minutes.



C'est grave docteur?



Lecture de la "feuille-radio"



Les poumons vous dis-je.
En effet, les poumons se dessinent sur la feuille éclairée, ainsi que quelques caractères. Lettres? Chiffres?
Est ce le prix de la consultation?
Troublant!




Quant au traitement? Il s'agit d'une décoction de branches stockées dans ce buffet.


Il semble d'ailleurs que tout le monde reparte avec la même prescription.


Ensuite Vonn nous emmène sur un marché à la recherche de petits fruits recommandés par le médecin. Nous n'en trouverons pas mais c'est toujours un bonheur de flâner au milieu des étals.
Nous en profitons pour acheter de quoi manger pour midi. Au choix, criquets, vers à soie...





Finalement, nous restons classiques. Ce sera du poulet grillé.


Vonn nous explique que c'est un plat très apprécié des Cambodgiens.
Nous partagerons le repas avec lui sur le tuk-tuk, ce qui le touche beaucoup. En général, touristes et chauffeurs déjeunent dans des restaurants séparés. A son tour, il nous offrira du maïs grillé.



Comme nous passons près de la Ferme de la Soie, il propose de nous y emmener.
Nous y découvrons tout le processus de la production de la soie, de la culture du mûrier à l'élevage du ver à soie jusqu'au tissage de magnifiques pièces.

Culture du mûrier



Elevage des vers à soie



Récolte des cocons 




Trempage des cocons



 Le fil est extrait délicatement.



Après avoir été mis en écheveaux, le fil est teint avec des pigments naturels.





Visite de l'atelier de tissage





La visite est vraiment très intéressante et les tissus produits splendides.

Après une matinée totalement improvisée mais qui nous a enchantés, nous reprenons la route, direction les temples...





mercredi 5 juillet 2017

Siem Reap: petit circuit et danses apsara

  Je reprends le récit de notre voyage au Cambodge après une très longue interruption, trop longue...les souvenirs sont moins précis, les images déjà floues.
  Je vais tenter de sélectionner quelques photos et de les situer.

  Notre chauffeur Vonn a su nous organiser un circuit un peu à contre courant, de façon à éviter la foule la plupart du temps. La pluie parfois a également fait fuir les touristes...dont nous sommes évidemment, nous contraignant à une visite éclair d'Angkor Wat.
  Mais il n'y a pas qu'Angkor Wat. La journée nous a permis de découvrir d'autres temples moins fréquentés dont certains  magnifiques.


Le lac Srah Srang, un lieu de sérénité.



Prasat Kravan, temple dédié à Vishnu.



Banteay Kdei, superbe et peu fréquenté.












Ta Prohm, ou comment la nature reprend ses droits.











Ta Nei, le temple dans la forêt





Ka Teo, un temple montagne.




Thommanon, 
temple aux sculptures raffinées et aux somptueux bas reliefs.











  La pluie a malheureusement gâché la suite des visites et la fin de journée.







  Souhaitant assister à un spectacle de danses traditionnelles apsara, nous nous sommes laissés guidés par Vonn, bien que j'aie repéré d'autres adresses en préparant ce voyage. 
  Nous nous sommes retrouvés dans un hangar à touristes avec buffet à volonté assez immangeable.
En revanche, nous nous sommes laissés envoûter par la grâce des danseuses, mains courbées, dos cambré, costumes magnifiques pour une chorégraphie très sensuelle et parfaitement synchronisée.
  Ce n'est sans doute pas le meilleur endroit pour voir ce genre de spectacle mais , n'étant pas spécialistes, nous avons passé une très bonne soirée.